IMG_5654

La neige est enfin arrivée à DDU, et en grande quantité. Rien d'exceptionnel pour le lieu, mais exceptionnel pour nous car depuis le début de l'année, les chutes de neige étaient plutôt ridicules. Depuis dimanche, la poudreuse tombe plus ou moins intensément, et les congères se forment très rapidement. Il est impossible de faire une mesure correcte de hauteur de neige, à cause du vent et du relief qui rend très irrégulier le champ de neige. On s'enfonce par endroits largement au dessus des genoux (aller à la manchotière n'est maintenant plus une simple ballade), pas du tout à d'autres. Les passerelles de la base sont enfin encombrées, et le sport national du déneigement de passerelle commence à être indispensable.

Pendant ce temps, les manchots survivent sous la neige. A vrai dire, ça semble leur plaire. Ils se roulent le ventre dans la neige fraîche pour se laver. Le vent, léger mais non négligeable continue cependant à les ennuyer. Déjà depuis une ou deux semaines, c'était les vacances pour certains d'entre eux. On les voyait se promener aux alentours sans but, en dehors des couloirs habituels qui les mènent à la mer. Les colonnes de manchots profitent maintenant de la neige pour glisser sur le ventre plutôt que de marcher, ça va beaucoup plus vite.

Au milieu du white-out (terme désignant le temps nuageux et neigeux durant lequel tout est blanc, le sol et le ciel), le photographe est aux anges. La lumière blanche est diffusée dans toutes les directions, ce qui permet de faire d'excellentes photosdes manchots. Le vent étant relativement faible, regarder les manchots durant de longues minutes reste très agréable.

 IMG_5729