Il n'a jamais été aussi près. Après une première rotation R0 à moitié accomplie, l'Astrolabe se bute encore sur la glace, mais cette fois, beaucoup plus près que la dernière fois : 6 kilomètres de DDU.

La glace de mer est exceptionnellement durable cette année, trop épaisse pour être cassée par de si faibles tempêtes. L'année dernière, l'île des Pétrels était entourée d'eau dès le 8 novembre. Aujourd'hui, le 22 décembre, la banquise nous entoure toujours, et semblent se moquer des assauts du vent,  modestes il est vrai. Cette situation complique les opérations logistiques, mais c'est la Nature…

Dès demain huit heures, nous retrouverons le bruit familier de l'hélicoptère, seront envahis par la foule, et accueillerons, enfin, notre relève.

IMG_2083