Depuis que j'ai appris définitivement que je partais en Antarctique, début mars, il faut dire que le départ était pour moi encore une chose assez lointaine. Décembre, c'est encore loin...

Un premier coup de pédale a été donné fin août lorsqu'il a fallu sérieusement penser à faire mes "valises". Les malles contenant mes affaires personnelles devaient en effet partir mi-septembre par  bateau. Il a fallu prévoir la dose annuelle de savons, shampoings, etc... car là-bas, pas de supermarché. Je me suis un peu creusé la tête pour penser à mettre tout ce qui pourrait éventuellement être utile là-bas. Bref, tout ça (100 kg au total !) a finalement été prêt à temps, mais là encore, difficile de se projeter jusqu'en Antarctique...

Le grand coup d'accélérateur a été donné la semaine dernière, à Plouzané près de Brest. L'IPEV y organisait son séminaire annuel d'information pour les futurs hivernants (Terre Adélie mais aussi les autres districts). Pendant 4 jours se sont succédées plusieurs conférences scientifiques présentant quelques un des programmes de recherche qui se déroulent dans les TAAF, ainsi que des informations sur la vie et la logistique quotidienne sur les bases, et une visite de l'Océanopolis de Brest !  Morceaux choisis :

 - présentation de l'évolution d'une famille de poissons antarctiques bien étrange, les notothénioïdes.

 - mouvements du glacier de l'Astrolabe

 - comment les pétrels se reconnaissent grâce à leur odeurs...

Ce séminaire a surtout été l'occasion de rencontrer pour la première fois tout ceux avec qui je vivrai là-bas pendant un an (voir photos sur le site de l'Ipev), et enfin l'impression est là de toucher du bout des doigts le début de l'aventure. Autant dire que depuis une semaine, ma tête a fait un bond de 17000 km (même pas mal !). Dans 3 mois, nous serons en plein préparatifs de Noël sur la base ! Il va être difficile de rester sur Terre d'ici là, mais heureusement, d'autres activités préparatoires m'occuperont d'ici là. A suivre...

TA

Les hivernants de la TA 61