A dix heures ce matin, une bonne partie des hivernants était dehors, guettant l'horizon côté Nord, au delà de la pointe du glacier de l'Astrolabe. C'est d'abord un bourdonnement, presque familier, puis on scrute l'horizon à la recherche de l'origine du bruit. Enfin, les deux petits points noirs apparaissent et se rapprochent. L'heure de la fin de l'hivernage est arrivée.

Après quelques jours à se frayer difficilement un chemin dans les glaces de l'océan Antarctique, l'Astrolabe s'est finalement approché suffisamment près de la base pour permettre le début des rotations d'hélicoptères. Elles continueront demain.

Le premier hélicoptère est traditionnellement affecté au transport des sacs postaux, et des produits frais. Quel plaisir de déguster au repas de midi une salade de tomates fraîches, et des kiwis en dessert. La plupart des nouveaux arrivants de la journée sont des occupants de la base Prudhomme. L'ambiance de l'île des Pétrels est donc encore artificiellement calme, jusqu'à demain…