Photo F.A.

Depuis une semaine, DDU a perdu ses allures de Côte d'Azur de l'Antarctique, et les tempêtes alternent avec des accalmies modestes. Cela perturbe d'ailleurs les opérations logistiques : l'Astrolabe est en attente d'un avion qui doit faire descendre du personnel de Concordia jusqu'à DDU.

Ces coups de vent, plutôt fort comparés à ce qu'on observe en métropole, mais en dessous de la moyenne locale, rendent les lancers de ballons météo un peu sportifs. Samedi matin, par un vent qui soufflait en rafale à 120 km/h, le ballon que j'ai lancé est parti tout droit, à l'horizontale. Heureusement que le terrain va un peu en descendant au delà de l'abri à ballon. La sonde météo accroché sous le ballon a raclé un peu la neige, mais a continué de fonctionner normalement pour la suite du sondage. La ballon a d'ailleurs atteint une altitude respectable, malgré les assauts des flocons de neige qu'il a dû subir au moment du décollage.

Quelques minutes plus tôt, on relevait 140 km/h de vent en rafale. Aujourd'hui, à nouveau, une tempête sévit, et des rafales du même ordre sont attendues...